David Fincher

https://i2.wp.com/www.madonnarama.com/artworks/posts/20101012-news-madonna-david-fincher.jpg

David Fincher, réalisateur américain né le 28 août 1962 à Denver dans le Colorado, est, à ce jour, mon réalisateur favori.

Nourri par une passion pour le cinéma dès son plus jeune âge, il commence à faire des petits films dès l’âge de 8 ans et est engagé à tout juste 18 ans à ILM, qui n’est autre que la société d’effets spéciaux de George Lucas, en tant que technicien « à tout faire ».

Il y travaille notamment sur des films comme « Indiana Jones et le temple maudit » ou même « Star Wars VI : Le Retour du Jedi ». Il quitte ILM 4ans plus tard, en 1984, pour réaliser un spot publicitaire pour l’American Cancer Society. Cela lui permet de se faire connaître et il se voit confier dans un premier temps la réalisation du film documentaire « The Beat of the Living Drum » qui porte sur un concert du musicien Rick Springfield.

David Fincher tourne par la suite quelques pubs pour Nike, Pepsi ou même Sony et réalise également des clips pour Madona, Rick Springfield (encore lui), Aerosmith et même les Gipsy King (Bamboleo c’est de lui, si si). Il crée dans la foulée la société de production « Propaganda Films » qui produit dans les années 90 de nombreux spots publicitaires et pas moins d’un tiers des clips provenant de l’industrie musicale américaine. De nombreux réalisateur font leurs armes par ce biais : on peut citer Michael Bay ou Zack Snyder, par exemple.

Fincher se lance pour de bon dans le cinéma avec le troisième épisode de la saga « Alien », film qui le dégoûte de la machine cinématographique hollywoodienne, lui forçant à faire sur le tournage d’énormes concessions, les producteurs le privant même du final cut.

Le film est un semi échec aux Etats-Unis, ne rapportant que 55 millions de dollars pour 50 millions de budget. Cependant, il rapporte plus de 150 millions de dollars à travers le monde.

Ce n’est que 3 ans plus tard que Fincher se met à travailler sur un nouveau film, mais nous verrons ça plus tard…

Publicités

Excuse

Hey bonjour tout le monde,

Internet-Troll

Tout d’abord, je tiens à m’excuser de n’avoir rien posté depuis un moment. Mais voilà, je n’avais plus d’ordinateur : difficile de rédiger et de faire des recherches dans ces conditions. Maintenant que j’ai récupéré un ordinateur, je me dis qu’il serait temps de ressusciter ce bon vieux blog, et que je poste enfin cette série d’articles sur David Fincher.

Au moment ou j’écris ces lignes, je rassemble tous les documents que j’ai réunis pour faire mon article. Il ne me reste plus qu’à synthétiser l’ensemble des données brutes ainsi amassées.

Je ne prétends pas être journaliste professionnel ou même biographe, néanmoins j’ose espérer que je vous offrirai quelque chose d’assez intéressant pour vous. Je reste bien évidemment à votre écoute pour toute suggestion et je recevrai avec plaisir toute critique pour peu qu’elle soit constructive.

Bon, je vous laisse, j’ai du boulot.

Bonne journée !

Avant Propos

trollAvant de commencer pour de bon le blog, je vais faire le point sur comment je conçois la structure de celui ci. Je vais écrire les articles par série, le premier article de la série sera toujours une bio rapide d’un cinéaste, les articles suivants porteront sur ses œuvres. Je ne ferais pas forcément toutes les œuvres du cinéaste en question, mais uniquement celle que je trouve pertinente, en bien comme en mal. Je vais aussi de temps en temps, écrire des articles dit « HS » sur des films que je trouve pertinent, sans que pour autant ils s’ancrent dans une série d’article particulière.

Pour vous donner un exemple voici la première série que je vais faire :

  • Introduction : David Fincher
  • Se7en et l’entrée de Fincher dans la cours des grands
  • The Game et l’illusion du contrôle
  • Fight Club et les dérives du système
  • The Social Network et les dérives du numérique
  • Gone Girl et les dérives des médias

J’espère qu’avec ça c’est plus clair pour vous de comprendre comment je conçois ce blog, et comment je vais le structurer. Je ne m’imposerais pas de rythme particulier, car je ne sais pas encore combien de temps ça va me prendre pour analysé et m’informer sur un film que je vais traiter. Sachez cependant, que je ferais ce que je peux pour rendre le plus régulier possible le rythme de parution.

Sur ce je m’attelle de ce pas à la finalisation de l’article sur Fincher, et je vous dis à bientôt sur le blog.

Petite présentation

Hey, Bonjour tout le monde.

Je profite de ce petit encart pour faire une présentation de ce blog et de moi même. J’y déposerais ici mes petites expérience cinématographique principalement mais pas que.

Sinon moi c’est Yotol, petit voyageur du Net qui parcours la toile depuis 2006, Je voyage partout ou Google m’emmène et comme dirait l’autre “je remonte les torrents des seeders flibustier” mais assez de métaphores maritime. Sur le Net je fais aussi des vidéos que je posterais pas ici sauf si j’estime que ça vaut un minimum le coups, j’ai écris quelques petits texte sur une “critique” ou plutôt un résumer “humoristique” sur deux petits films de mon enfance, petit délire qui n’a jamais aboutit à en faire d’autre. Vous verrez vite que j’agis plus au feeling et que je fais rarement des textes long et construit, préférant écrire directement ce qui me passe par la tête comme je suis en train de faire ici.

je vous laisse mon Twitter et mon Ask pour ceux que ça intéresse on sait jamais.

voila voila, bonne journée,soirée,visite, à vous et à la prochaine

Twitter : http://twitter.com/Yotroll

Ask : http://ask.fm/yotol